Historique du Musée des Sapeurs-Pompiers du S.I.S.

A l’aube du siècle, suite à une proposition de Blaise Martin d’aménager un nouveau musée hors des murs de la caserne 1, le Chef de Poste lui demande de concrétiser son idée dans un projet réaliste.

Un groupe est aussitôt formé. Hormis B. Martin, il est composé de C. Blanc, O. Catry, D. Criscuolo, O. Demierre, Y. Gattolliat et A. Gauchat. La bonne volonté ne suffit pas, le bois coûte cher et l’argent fait cruellement défaut pour réaliser les aménagements prévus. Qu’à cela ne tienne, le cyclone Lothar a laissé derrière lui une montagne de bois qui ne demande qu’à être utilisé ! Il suffit d’aller le chercher dans le canton de Vaud. Une fois la précieuse matière première stockée, il faut des mains savantes pour la façonner. Pour ce faire, début 2000, le service instaure le mois du musée.

Une fois par mois la caserne 3 sera fermée la journée et l’équipe du jour ainsi que des hommes en congés donneront de leur temps et de leur savoir faire pour réaliser cet ambitieux projet.

Les travaux se poursuivront de la sorte pendant plus de sept ans encore, avant qu’une inauguration officielle puisse-être envisagée. Elle aura lieu le 29 mai 2008, soit 168 ans jour pour jour après la militarisation du Corps de sapeurs-pompiers de la Ville  de  Genève  par  le  lt-colonel Céard.

Dates importantes